Actualités

21/05/2017

Demi-finale de Villiers-sur-Loir, la vraie cette fois

posté à 12h27

Le week-end suivant la demi-finale de Montluçon il y avait celle de Villiers, "Grand Ouest" cette fois. C'est à celle là que je devais participer pour obtenir le meilleur sas de départ pour les France. C'est aussi le dernier triathlon que je fais avant les France, quinze jours plus tard à Pierrelate.
Départ en voiture de chez moi vendredi matin avec Vincent Fazari, une petite pause pour manger sur une aire d'autoroute et 7h30 de trajet plus tard, nous arrivons à notre hôtel à Blois. Après avoir déchargé la voiture louée spécialement pour l'occasion (il faut de la place pour rentrer 4 personnes et deux vélos à l'intérieur !), nous partons faire un tour dans le centre de Blois. On se promène devant un très joli château et Vincent s'achète des petits caramels en souvenir. On mange assez tôt vendredi soir, la route nous a bien fatigués. Une fois n'est pas coutume nous mangeons au Pizza Del Arte de Blois, c'est très bon et très copieux, nous sommes servis très vite et ce n'est pas très cher vu la qualité du repas.
Le samedi matin il nous reste 40 minutes de trajet jusqu'à Villiers sur Loir. Une fois sur place on retrouve tout le club : Boris, Valentine et ses parents avec leur camping-car, Juliette, Capucine, Clémentine, Madeleine, Clément... tout ceux qui étaient déjà présents aux France de Duathlon.
On fait un petit tour en vélo pour vérifier que tout va bien et on mange des pâtes au camping car.
On regarde la course des cadets avant de rentrer nos affaires au parc à vélo.
J'ai été très étonnée par la température de l'eau, elle était annoncée à 19° et ce n'était vraiment pas dur d'y rentrer, j'étais super bien ! Pourtant dehors il pleuvait et il ne faisait pas très chaud...
Je n'arrive pas à me placer correctement avant de pouvoir entrer dans l'aire de départ, résultat je suis troisième ligne. Je sais déjà que ça va être la catastrophe mais je ne sais pas quoi faire pour arranger ça... Le départ est donné, j'attends que ça se dégage devant moi avant de pouvoir y aller.. Je ne pouvais pas non plus leur marcher dessus... Je me retrouve à zigzaguer dans l'eau au milieu de filles perdues qui essayent de me tirer les pieds, c'est vraiment pas ce que je voulais faire aujourd'hui ! Au bout d'une cinquantaine de mètres ça se dégage, je me suis libérée du paquet. Je me rends compte qu'il y a une fille qui s'échappe toute seule devant. Hop j'active le turbo, c'est parti je vais la chercher. J'arrive à son niveau et elle se mets rapidement dans mes pieds. Je sais que c'est plus facile pour elle et bien que je comptais sortir première de l'eau je ne comptais pas pour autant lui donner ma vague. Arrivée à la bouée j'en remets et elle décroche. Même si je continue à lui montrer le chemin au moins elle n'est plus dans mes pieds. Je sors donc première de la natation, avec une dizaine de secondes d'avance. Mais ce n'est pas la natation que j'envisageais vraiment, je comptais sortir première de l'eau sans nager à bloc, et mon mauvais départ m'a obligée à me faire mal pour rattraper mon retard. La mission est quand même remplie.
Malgré un petit soucis avec la fermeture de ma combi qui est restée coincée, je sors première du parc à vélo. Je me mets rapidement en route et fais le premier tour à bloc. Je profite de la moto ouvreuse que j'ai pour moi toute seule et je prends de l'avance. À la fin du premier tour on m'annonce 30" d'avance. Dans le deuxième tour je ralentis un peu, j'essaye de me reposer car je me dis que c'est un peu long 4 tours toute seule. Je me ressaisis à la fin du deuxième tour en réalisant que je préfère forcer en vélo et avoir beaucoup d'avance plutôt que me reposer et devoir faire l'effort à pied. Mon travail paye et l'écart s'agrandit tour après tour. Je pose avec environ 1'30 d'avance sur le groupe de derrière.
Je me sens un peu bloquée et renfermée sur le début de la course à pied. Rapidement j'ai deux points de côté, et au lieu de penser à ma foulée je pense à ma respiration. Je passe le premier tour à essayer de faire passer ces points de côté et je perds du temps. Musculairement tout va bien mais je me sens bloquée par mon souffle. Quand il ne reste plus que 1,5Km je me dis qu'il faut forcer sur les jambes, quitte à respirer très mal tant pis. J'accélère mais ma respiration se bloque encore plus, je n'arrive pas à tenir le rythme. Lorsqu'il reste 500m Léa Dimer me rattrape. J'accroche et je reste dans ses pieds, mais dans une montée je décroche. Je sais que je ne l'aurais pas au sprint, je sais que c'est fini.
Après avoir fait toute la course seule devant je termine donc 2e.
Sur le coup je suis déçue car j'ai pris la course à mon compte et j'espérais la gagner. Mais l'objectif du jour est rempli, je suis qualifiée aux France et dans le meilleur sas.

Je suis contente de ma natation, et surtout de mon vélo : cette fois j'ai roulé seule devant et j'ai réussi à creuser l'écart sur un groupe de plus de dix filles. Il ne m'a pas manqué grand chose en course à pied pour terminer première, on peut aussi dire que c'est le temps que j'ai perdu au départ natation... En tous cas ce n'est pas mon entrainement qui est à remettre en question mais plutôt cette histoire de respiration.

 


 


L'objectif est rempli, je suis qualifiée aux France dans le meilleur sas. Je suis très contente de mon vélo que je trouve plutôt prometteur pour dans quinze jours... Et j'ai passé une superbe journée avec tout le club !

 

Merci à tous pour votre bonne humeur ! Merci aux parents de Valentine pour les pâtes d'avant course ! Merci à tous pour les encouragements ! Et merci à ceux qui me suivent depuis le début...

 


Autre news:
31/03/2020 : Vidéo - White Kid Vision
05/12/2019 : IRONMAN 70.3 Xiamen, première course en PRO !
05/12/2019 : Triathlon Cassis
05/12/2019 : Extrêmeman Narbonne
05/12/2019 : D1 La Baule
05/12/2019 : Championnats du Monde IRONMAN 70.3 : Vice Championne du Monde 18-24 ans !
05/12/2019 : Stage dans les Alpes + Triathlon Orange
05/12/2019 : Victoire au Triathlon CD d'Embrun
05/12/2019 : D1 Muret
05/12/2019 : Championnats de France d'Aquathlon Élite


» Consulter les archives

RSS