Actualités

23/05/2016

Coupe d'Europe Junior de l'Aiguillon sur Mer

posté à 03h21

Départ dès le vendredi matin avec une voiture de location, une diesel plus grande et qui consomme moins, pour 8h45 de route jusque l'Aiguillon sur Mer.
Nous avions réservé un mobil-home dans un Camping quatre étoiles pour deux nuits, à 800m du site de course. À peine arrivée, sur les coups de 20h, je prépare mon vélo et je pars rouler tranquillement, une petite demi-heure; histoire de me détendre les jambes après le long trajet.
Une douche, une bonne assiette de pâtes (oui on cuisine ce qu'on aime dans un mobile home !) et je peux aller me coucher.

Après une bonne nuit de sommeil (pas loin de 10h), je déjeune et on part sur le site de course, ma mère, ma grand-mère et moi. Oui, oui, ma grand-mère a eu le courage de traverser la France avec nous !
Le soleil n'est pas au rendez-vous mais il fait assez chaud. Je fais un tour course à pied (2,5 Km) histoire de prendre mes repères pour le lendemain. Retour au camping, douche, et c'est l'heure de l'assiette de pâtes du midi ! La météo nous permet de manger dehors pour la première fois de l'année ! Mais c'est un comble pour des provençaux de devoir attendre d'être en Vendée pour manger dehors ! La faute au mistral...!
L'après midi aller-retour jusque l'océan Atlantique à la Faute sur Mer. Je me prépare ensuite pour aller reconnaître le parcours vélo mais une partie est bloquée pour le triathlon longue distance. Je retourne au camping prendre mes affaires natation. Je nage une petite demi heure, avec quelques sortie de l'eau et quelques départ avec Léna Berthelot Moritz. L'eau est mesurée à 18°, je ne la trouve pas froide, mais je n'irai pas sans combinaison !
Après le goûter je fais une petite sieste avant de repartir en vélo en espérant cette fois-ci pouvoir faire le parcours ! Je fais attention à chaque virage et je passe plusieurs fois dans les plus dangereux. Je repère une pizzéria pour le repas du soir et retour express au camping. Je pose mon vélo, je me change et on fonce au briefing avec ma mère. Malheureusement elle n'est pas autorisée à rentrer; bien que la salle de cinéma soit 10 fois supérieure au nombre de personnes ayant assisté au briefing. Je retrouve Margaux Ortega et nous assistons ensemble au briefing. Je récupère mon sac et mes tatoos et on part à la pizzéria. On emporte les pizzas au camping, c'est bien agréable de manger tranquille dans un mobile-home, on se sent comme à la maison !
Je prépare mes affaires de course, je regroupe mes bagages, et je peux aller me coucher.
Il a plu toute la nuit, et c'est encore le déluge dimanche matin ! Je n'ai jamais vu un triathlon se faire avec de telles conditions ! Je croise les doigts pour que ça s'arrête en avalant mon petit déjeuner...
J'enfile ma trifonction, je colle mes tatoos, on charge la voiture et je pars en vélo jusqu'au site de course.
On fait la queue sous une pluie battante pendant une quinzaine de minutes pour pouvoir faire "enregistrer nos tenues", photo de face et de dos et c'est reparti pour faire la queue pour entrer au parc à vélo. On s'abrite à l'office du tourisme un quart d'heure. Je rentre mon vélo au parc et je pars m'échauffer en course à pied. Je m'échauffe à sec et j'enfile ma combinaison HUUB, que j'apprécie de plus en plus et qui va me tenir chaud dans cette eau à 18° ! Et je pars nager; je suis la première à rentrer dans l'eau, à vrai dire je pense que personne n'avait envie de nager vu le temps qu'il faisait !
10:45 : on se regroupe toutes sur la zone de départ. Ils appellent les concurrentes une à une en les présentant, je suis la dernière appelée et la dernière à pouvoir choisir mon emplacement : je me mets tout à droite. Après le fameux "On your mark" la corne de brume retentit et c'est parti !
Je ne prends pas de coups mais je ne nage pas comme je l'aurais voulu : je sors de l'eau dans les 10 je pense et je perds des places en rejoignant le parc (14e temps natation au chronométreur).
En vélo je reviens sur le groupe de chasse qui poursuit Jessica Fullagar et une belge en prenant des relais avec Laura Swannet. Nous recollons rapidement sur le groupe avec une espagnole et une autre belge dans nos roues. Malgré deux virages qui ne m'inspiraient pas à l'approche du parc à vélo à chaque tour, auxquels je prenais un peu de retard sur le groupe; je suis à l'aise avec le groupe d'une bonne quinzaine de filles. À la deuxième transition, justement après les virages "dangereux", je pose à l'arrière du groupe. J'ai préféré jouer la sécurité et ne pas risquer de me mettre par terre sur le dernier tour, ça serait dommage...
Je pars sur la partie course à pied qui se déroule bien, il ne pleut plus. Je n'ai qu'un seul soucis : ma respiration saccadée à cause de l'eau que j'ai dans l'estomac, comme après chaque natation en eau libre... Je ne perds qu'une place dans le premier kilomètre, et je fais le reste de la partie pédestre totalement seule : personne de visible devant, personne à aller chercher, du moins pas avec mes jambes !
Je termine 17e et 9e française en 1h07'22". Je réalise donc une meilleure performance que l'an passé à Châteauroux où j'avais finis 21e (en perdant 15 places en course à pied), alors qu'aujourd'hui ma course est bien mieux gérée.
J'ai encore réalisé des progrès en course à pied, et je me suis beaucoup amusée sur le vélo, malgré les conditions météo défavorables. Je suis aussi rassurée de ne pas être tombée aujourd'hui ! Bien que ma natation soit mauvaise je suis contente de ma course, je termine plutôt bien et surtout j'ai passé un bon moment !
Je rentre de ce long week-end avec plein de bons souvenirs, j'ai passé de très bon moments et je me suis beaucoup amusée ! J'espère que la prochaine fois la météo sera au rendez-vous !


Le week-end prochain je serais au meeting Lawers à Salon pour un travail natation !
Prochain triathlon dans deux semaines, à Montceau-les-Mines : Championnat de France de Triathlon....

 


Autre news:
31/03/2020 : Vidéo - White Kid Vision
05/12/2019 : IRONMAN 70.3 Xiamen, première course en PRO !
05/12/2019 : Triathlon Cassis
05/12/2019 : Extrêmeman Narbonne
05/12/2019 : D1 La Baule
05/12/2019 : Championnats du Monde IRONMAN 70.3 : Vice Championne du Monde 18-24 ans !
05/12/2019 : Stage dans les Alpes + Triathlon Orange
05/12/2019 : Victoire au Triathlon CD d'Embrun
05/12/2019 : D1 Muret
05/12/2019 : Championnats de France d'Aquathlon Élite


» Consulter les archives

RSS