Actualités

19/03/2017

Tests sélection équipe de France Junior, Saint Raphael

posté à 19h45

J'ai gagné le droit de participer à ces tests en partie grâce à mon nombre de points au class triathlon; et je considère que c'est une grande chance de faire ces tests.
Le samedi il y avait le test sur 800m NL à la piscine de Saint Raphael, en grand bassin. J'ai pris beaucoup de plaisir à nager dans ce bassin que je connais depuis longtemps maintenant. J'ai nagé 9'53, c'est un temps correct mais je m'attendais à faire un petit peu mieux; mon meilleur étant 9'33, même si on prend en compte le fait que j'ai réalisé ce temps en compétition FFN et en combinaison, j'espérais m'en rapprocher un peu plus. J'ai donc fait le 2e temps natation ex æquo avec Jessica Fullagar, derrière Célia Merle.
Je suis donc partie en deuxième position aujourd'hui sur le 5000m. La piste du CREPS était bien ensoleillée et plutôt à l'abri du vent.
Je ne me suis pas fiée à Jessica car je savais qu'elle partirait beaucoup plus vite que moi. Dès le premier tour j'ai vu que ma montre m'annonçait le 400m bien trop tôt, elle était complètement déphasée et je ne pouvais pas me fier aux temps ou à l'allure qu'elle m'annonçait. Quelques fois j'ai entendu ma mère me donner des temps au 400 mais je n'avais aucune idée de ce que j'étais en train de faire. C'était difficile de s'accrocher à qui que ce soit car dès le début il y avait de gros écarts. J'ai un peu couru à l'aveugle en comptant mes tours, et c'était franchement long ! Dans le dernière tour Emma Ducreux qui était derrière moi depuis un moment me double en posant une petite attaque, mais je n'avais plus rien dans les jambes pour essayer de la suivre. Je termine mon 5000 en 20'34 à la montre. Je suis un peu déçue car même si je n'en attendais rien de particulier j'espérais illustrer les progrès que j'ai fait cet hiver sur le chrono, et ce n'est pas ce que j'ai fait. J'ai tout de même progressé d'un point de vue technique, ma foulée s'améliore petit à petit. Je suis sûre que ça va venir, mais il faut continuer et être patiente.

Je retiendrais beaucoup de positif de ce week-end, j'ai revu des filles sympa et j'ai appris à en connaître d'autres. J'ai vu Célia et j'ai rencontré ses parents. Je pense que je vais très bien m'entendre avec elle et qu'on a beaucoup de choses en commun...
J'ai hâte d'être au France de Duathlon !

 


19/03/2017

Premier duathlon de la saison

posté à 19h43

Le temps des enchaînements est revenu, et il faut commencer par les duathlons. Celui d'Aubagne sera le premier. Mais en ce dimanche 12 mars la météo n'était malheureusement pas au rendez-vous : il a suffisamment plu avant la course pour faire sortir tout le gras de la route, et la pluie a continué pendant la première course à pied. C'était aussi l'occasion pour moi de porter les couleurs et la trifonction du TCG 79 Parthenay pour la première fois !
J'ai géré sur la première à pied, en étant plutôt régulière, ce qui m'a permis de bien la vivre et d'arriver dans un bon état sur le vélo.
Par contre pas question de gérer en vélo, le but était d'appuyer du début à la fin. Je ne m'attendais pas à ce que la montée du Col de l'Ange soit si longue. Le parcours était très long pour un format S avec 29,5Km, et 500m de dénivelé positif. Mais c'est ça qui m'a plu !
Sur la dernière à pied j'ai eu du mal à partir vite, mais quand j'ai vu que j'avais beaucoup d'avance sur les filles derrière je me suis permis de rester sur mon allure. J'ai un petit peu attendu que ça passe et c'est passé vite.
J'ai bien vécu la course en général, surtout pour un duathlon. J'ai trouvé que j'avais progressé en course à pied puisque j'ai été beaucoup moins impactée par celle-ci. En vélo j'ai échappée aux nombreuses chutes et j'ai fait une très bonne montée (3e temps vélo féminin).
Je termine 4e femme, en 1h32 (oui ce duathlon était très long !). Je suis deuxième junior derrière Juliette Duquesne, alors j'aurais réussi à me qualifier au Championnat de France de Duathlon si j'avais été licenciée dans cette ligue. Juliette ayant gagné la course je me suis retrouvée première junior (pas de cumul) et j'ai eu la chance de gagner une étude posturale ! J'ai hâte de me servir de ce bon et de trouver une meilleure position sur mon vélo !

La saison commence bien !

 


05/03/2017

Premier 10Km route

posté à 20h27

Jamais je n’aurais cru il y a quelques années me retrouver au départ d’un 10Km, moi qui ne faisais que nager. Il y a eu du changement, c’est sûr ; et comme par hasard je me retrouve à faire mon premier 10Km à Berre, devant la piscine, là où j’ai appris à nager. Le but était surtout de découvrir la distance et la gestion qui correspond ; pour ne pas me retrouver perdue à Embrun, pour mon premier triathlon Courte Distance au mois d’août. Cette fois mon super kiné m’a posé un strap pour que je ne sois pas gênée par mon entorse. Cela fait maintenant quatre semaines que je me suis tordue la cheville, mais même si cela s’améliore, ce n’est pas totalement fini… J’ai donc du réduire le nombre et l’intensité des séances course à pied depuis mon retour du stage au Canet, mais comme je l’ai dit, je viens pour voir ce que je vaux sans forcément être préparée spécialement pour cette course.
Je connais bien les alentours de la piscine et je visualise facilement le parcours, il est plat et sur route. Après m’être échauffée je suis rassurée car je n’ai pas mal à la cheville. Je me place sur la ligne de départ et étonnamment j’ai le sourire ; étonnamment car ce n’est absolument pas ma discipline de prédilection et avant je n’aimais vraiment pas courir ! Mais maintenant si, et je suis contente de partir sur un 10Km !
Je pars vite sur les premiers kilomètres, mais je régule rapidement mon allure et reste constante. Je suis 3e femme dès le 2e kilomètre. Au demi-tour au niveau du 5eKm j’aperçois les femmes qui sont derrière moi, une d’elles me semble proche, j’essaye de relancer et d’accélérer. Bien que j’ai l’impression d’aller plus vite, mon allure reste la même. J’ai du mal entre le 8e et le 9e kilomètre mais je m’accroche pour garder ma troisième place, même si je ne sais absolument pas où est la 4e. Je donne tout dans la dernière ligne droite avant l’arrivée, je termine en 44’10, et je suis bien la 3e féminine.
Je suis contente de mon temps pour un premier 10Km, d’autant plus que je pense que j’aurais eu plus de caisse si j’avais pu mieux m’entrainer ces dernières semaines. Ce temps m’aurait permis de me qualifier au Championnat de France de cross si cette course avait été labellisée, ce qui me conforte dans l’idée que c’est plutôt pas mal pour un premier. J’ai vite vu qu’il ne fallait pas partir trop vite, et j’ai compris qu’un 10Km ça fait aussi mal dans le dos, les genoux et les articulations…
J’espère avoir l’entrainement nécessaire d’ici le mois d’août pour pouvoir encaisser l’enchainement des 40Km de vélo et du 10Km à pied ! Mais je ne m’inquiète pas, je vais travailler pour !

 


28/02/2017

Aquathlon Indoor de Vittel, 3e participation

posté à 22h22

Pour la 3e année consécutive je suis allée à Vittel pour ce fameux aquathlon. Participation décidée vendredi soir suite à deux semaines d'arrêt à cause d'une entorse qui me gène toujours.
Malgré des sensations pas top dans l'eau en série je sors deuxième de l'eau, pour finir 3e en régulant à pied : j'obtiens mon billet pour la demi-finale.
Quelques heures plus tard, en demi-finale la natation se déroule beaucoup mieux, je sors deuxième de l'eau avec Margot Garabedian, la suisse qui terminera 3e de la finale me double dans le premier tour course à pied, puis je perds d'autres places sans pouvoir faire grand chose contre... Je termine 7e de ma demi-finale ce qui ne me permet pas d'accéder à la finale cette année.
Beaucoup plaisir sur cette course, même si ce n'est pas le résultat attendu : je finis 7e de ma demi-finale. Petite amélioration du temps natation et du temps total, bien meilleur que celui de 2015 qui m'avait permis d'accéder à la finale. Petite consolation avec un podium en junior, 3e derrière Léa Coninx, la championne de France d'Aquathlon et l'allemande Volker.

 


05/02/2017

Inter-région de cross, Rocbaron

posté à 20h07

C’est sous la pluie que j’ai découvert ce qu’était vraiment un cross aujourd’hui. Ma paire de pointes n’est pas restée neuve bien longtemps, il a suffit de quelques mètres pour qu’elles passent du orange fluo au marron boueux. Je pars m’échauffer sur le parcours pour voir ce qui m’attend, sans les pointes j’avoue que c’est compliqué de ne pas tomber ! Étant donné qu’il pleuvait vraiment beaucoup j’ai préféré réduire l’échauffement comparé à d’habitude pour ne pas passer trop de temps dans le froid, même si une fois qu’on a les pieds entièrement trempés on ne sent plus vraiment le froid.
Sur les conseils de Martial je me place à l’extrémité droite de la ligne de départ, et comme on part en même temps que les cadets je préfère les laisser s’enflammer au début ; j’ai déjà entendu des histoires de tendons d’Achille coupés par des pointes et ça m’a un peu refroidie. Je gère mieux le premier kilomètre cette fois, je suis juste derrière les filles de Gap mais lorsque le chemin se raccourcit dans le début de la côte je les perds de vue en me mettant derrière des garçons. À partir de ce moment-là je ne verrais plus aucune fille. Dans la descente à la fin du premier tour je me tords la cheville, j’ai bien cru que je ne pourrais pas finir la course. Mais je me suis dit qu’entre finir en footing ou finir vite, je serais blessée dans les deux cas et qu’alors il valait mieux finir la course à fond ! Au final, plus de peur que de mal, la douleur passe. J’entends qu’une fille est derrière moi mais dans la montée j’accélère et je ne l’entends plus respirer derrière moi, elle a lâché. Je gère la descente plus prudemment dans ce second tour, et dans les 500 derniers mètres j’aperçois une fille une vingtaine de mètres derrière moi, mais elle ne me rattrapera pas avant la ligne d’arrivée.
Je termine 6e junior et je suis donc qualifiée pour les Championnats de France de Cross Country, dans trois semaines ; mais gros dilemme, cela tombe le même jour que l’Aquathlon de Vittel…
J’ai découvert ce qu’était un vrai cross et c’est vachement bien, je ne regrette pas de m’être lancée là dedans cette année et ça ne pourra que m’aider pour la saison de triathlon à venir !

 




» Consulter les archives

RSS